Sujets d'oral d'ESH sur "Les grands courants de l'analyse économique"

La pertinence de l’analyse keynésienne dans l’explication de la crise actuelle. (HEC 2018)

Le concept de coût marginal, nature et intérêt. (HEC 2018)

L’équation quantitative de la monnaie. (HEC 2018)

La loi des rendements factoriels décroissants : nature, importance et limites. (HEC 2018)

La coopération dans l’activité économique. (HEC 2017)

Quels enseignements retire-t-on de l'étude de la rente dans la théorie économique au XIXème siècle ? (HEC 2017)

La prise en compte du risque dans l’analyse économique. (ESCP 2017)

La sociologie peut-elle être utile à l’économie ? (ESCP 2017)

Les formes d’anticipations. (ESCP 2017)

Information et décisions économiques. (ESCP 2017)

Les fondements microéconomiques de la macroéconomie. (ESCP 2017)

La notion de classes sociales demeure-t-elle opératoire ? (HEC 2016)

L'approche classique de l'économie est-elle encore d'actualité ? (ESCP 2016)

Sur quoi les économistes sont-ils d'accord ? (ESCP 2016)

L'homo oeconomicus est-il un acteur social ? (ESCP 2016)

Le prix est-il toujours un bon signal ? (ESCP 2016)

Les défaillances du marché. (ESCP 2016)

Pourquoi les économistes ne sont-ils pas toujours d'accord ? (ESCP 2016)

L’héritage de la pensée de Keynes. (ESCP 2016)

Coordination économique et coûts de transaction. (ESCP 2016)

Quelle est la place de l'hypothèse de rationalité des agents dans la pensée économique ? (ESCP 2016)

L'économie est-elle une science ? (HEC 2015)

"Une des raisons pour lesquelles la main invisible du marché est invisible, c'est peut-être qu'elle n'existe pas". Commentez cette citation de Joseph Stiglitz. (HEC 2015)

Le salaire est-il un prix comme les autres ? (HEC 2015)

D’hier à aujourd’hui : dans quelle mesure la loi des débouchés est-elle vérifiée ? (ESCP 2015)

Quelles sont les réponses possibles aux asymétries d’information ? (ESCP 2015)

Y a-t-il eu une révolution marginaliste ? (ESCP 2015)

Qu’apporte le concept d’utilité à l’analyse économique ? (ESCP 2015)

Le rôle de l'information en économie. (ESCP 2014)

Economie et psychologie. (HEC 2013)

Les rendements décroissants dans la pensée économique du XIXème siècle. (ESCP Europe 2013)

La valeur-travail chez les Classiques. (ESCP Europe 2013)

Les économistes classiques face à la pauvreté au XIXème siècle. (ESCP Europe 2013)

L’arbitrage travail-loisir dans la théorie économique. (ESCP Europe 2013)

La consommation est-elle un fait social ? (ESCP Europe 2013)

Le rôle des asymétries d’information en économie. (ESCP Europe 2013)

Les individus sont-ils des "homooeconomicus" ? (ESCP Europe 2012)

Le taux d'intérêt, prix de la renonciation à la consommation ou à la liquidité ? (ESCP Europe 2012)

Actualité de la théorie quantitative de la monnaie. (ESCP Europe 2012)

La concurrence imparfaite. (ESCP Europe 2012)

La confiance en économie (HEC 2011)

Le rôle de la terre dans l'analyse économique. (ESCP Europe 2011)

Le marché du travail est-il un marché comme les autres ? (ESCP Europe 2011)

L'actualité de la fonction de consommation. (ESCP Europe 2011)

La loi des débouchés est-elle toujours et partout vérifiée ? (ESCP Europe 2011)

Ricardo et Marx, doit-on toujours les opposer ? (ESCP Europe 2010)

Que reste-t-il de l'économie politique classique ? (ESCP Europe 2010)

Les externalités. (HEC 2009)

Que retenir du marxisme ? (ESCP Europe 2009)

Le rôle des prix dans une économie de marché. (ESCP Europe 2009)

Peut-on dire qu'il existe plusieurs écoles néoclassiques ? (ESCP Europe 2009)

Externalités : causes et conséquences. (ESCP Europe 2009)

Les économistes libéraux avant 1945. (ESCP Europe 2009)

Le rôle de l'information dans le fonctionnement des marchés. (ESCP Europe 2009)

L'économie : une science trop humaine ? (HEC 2009)

La relation inflation-chômage. (HEC 2009)

La défense de l’impôt. (HEC 2009)

La loi de l’offre et de la demande explique-t-elle la formation des prix ? (HEC 2009)

La révolution keynésienne. (HEC 2009)

L’’effet richesse. (HEC 2009)

La courbe de Phillips. (HEC 2009)

Le débat entre monétaristes et keynésiens. (HEC 2008)

En quoi le marginalisme constitue-t-il une révolution dans la pensée économique ?(ESCP-EAP 2008)

Les analyses économiques des défaillances de l’Etat. (ESCP-EAP 2008)

En quoi Marx est-il un penseur du 19ème siècle ? (ESCP-EAP 2008)

Le rôle des prix en économie de marché. (ESCP-EAP 2008)

La demande de monnaie chez Keynes. (ESCP-EAP 2008)

La place de l’information dans l’analyse économique contemporaine. (ESCP-EAP 2008)

L’analyse économique du capital humain.  (ESCP-EAP 2008)

La loi de l'offre et de la demande explique-t-elle la formation des prix ? (HEC 2007)

Le rôle des prix en économie de marché. (ESCP-EAP 2007)

Travail et loisirs. (ESCP-EAP 2007)

Le monétarisme est-il toujours d’actualité ? (ESCP-EAP 2007)

Le déficit budgétaire, une contrainte pour la politique économique ? (ESCP-EAP 2007)

En quoi la fiscalité a-t-elle une incidence sur la croissance ? (ESCP-EAP 2007)

Les spécificités de l’école autrichienne. (HEC 2006)

L’origine de la pensée libérale. (HEC 2006)

Unité et diversité du courant néo-classique à la fin du XIXe siècle. (ESCP-EAP 2006)

Le rôle de la monnaie est-il le même pour tous les économistes ? (ESCP-EAP 2006)

La courbe de Phillips. (HEC 2005)

Que retenir de l’analyse marxiste en économie ? (ESCP-EAP 2005)

La rémunération des facteurs de production dans l’analyse néo-classique. (ESCP-EAP 2005)

La valeur dans la pensée économique du XIXe siècle. (ESCP-EAP 2005)

Prix et comportements économiques. (ESCP-EAP 2005)

Un bien rare est-il forcément cher ? (ESCP-EAP 2004)

La question de la valeur chez les classiques et les néoclassiques. (ESCP-EAP 2003)

La fonction de consommation keynésienne permet-elle de rendre compte du comportement des consommateurs ? (ESCP-EAP 2002)

Unité et diversité du courant néo-classique. (ESCP-EAP 2002)

Comment les économistes classiques envisagent-ils d'augmenter la richesse des nations ? (ESCP-EAP 2002)

Utilité, rareté, travail dans l'analyse de la valeur au XIXème siècle. (ESCP-EAP 2002)

Le profit chez Ricardo et chez Marx. (ESCP-EAP 2001)

« Alors que la pensée classique était presque essentiellement macroéconomique, la pensée néo-classique est avant tout microéconomique. ». Que pensez-vous de cette assertion de l'historien de la pensée économique Marc Blaug ? (ESCP-EAP 2001)

Les classiques et la terre. (ESCP-EAP 2001)

Adam Smith est-il encore d'actualité ? (ESCP-EAP 2000)

Portée et limites de la fonction de consommation keynésienne. (ESCP-EAP 2000)

Salaire et profit chez les économistes de la première moitié du XIXème siècle. (ESCP 1999)

L'économie de marché. (HEC 1997)

"Après 1870, (…) la théorie classique du développement économique fut remplacée par le concept d'équilibre général dans un cadre essentiellement statique." Que pensez-vous de cette assertion de l'historien de la pensée économique Marc Blaug ?

Marx est-il encore d'actualité ?

La détermination du salaire chez les classiques et les néo-classiques.

Apports et limites de l'analyse économique marxiste.

Etat stationnaire et chute du capitalisme sont-ils les seules alternatives possibles ?

La théorie de la valeur a-t-elle de l'importance ?

Une main invisible ?

Peut-on opposer les classiques et les néo-classiques ?

La tendance à la baisse des profits chez Ricardo et chez Marx.

L'antagonisme de classes sociales dans les théories économiques.

Le principe de population de Malthus : apports et limites.

La loi des débouchés : limites théoriques et contradictions historiques.

Le traitement de l'incertitude dans la théorie économique.

Pourquoi une théorie de la valeur ?

La théorie de la valeur-travail chez Karl Marx.

Le principe marginal.

Le multiplicateur keynésien des dépenses publiques.

Dans quelle mesure peut-on opposer théorie keynésienne et théorie néo-classique ?

Le courant de la synthèse : apports et limites.

Le rôle des asymétries d'information chez les nouveaux keynésiens.

Les asymétries d'information.

Les instabilités dans l'économie de marché.

Le traitement de la rationalité dans les théories économiques.

Les homo sapiens sont-ils moins efficaces que les homo oeconomicus ?

Le jeu de l'ultimatum : description et enjeux.

Les marchés expérimentaux.

Homo oeconomicus et efficacité économique.

Le jeu de l'ultimatum : description et enjeux.

Les institutions favorisent-elles l'efficacité économique ?

Marx et la mondialisation.

Pourquoi le marché a-t-il besoin de règles ?

D'où viennent les institutions ?

Quel(s) rôle(s) pour les institutions dans l'économie de marché ?

En 1980, Robert Lucas affirmait : "Dans les séminaires de recherche, les gens ne prennent plus les théories keynésiennes au sérieux". Pourtant, en 2008, il admettait : "Je suppose que tout le monde est keynésien dans les tranchées". Que vous inspire ces deux citations ?

 

Soient Y le revenu, C la consommation, I  l'investissement et G les dépenses publiques. On a :

(1) Y = C + I + G

(2)   avec  et .

Commentez.

Soient  l'inflation constatée à la période t-1,  l'inflation anticipée à la période t-1 et  l'ensemble des informations disponibles à la période t-1. Commentez.

            « Keynesian economists hold it to be self-evident that business cycles are characterized by involuntary unemployment. But construction of a model of the cycle with involuntary unemployment faces the obvious difficulty of explaining why the labor market does not clear. Involuntary unemployment people, by definition, want to work at less than the going wage rate. Why don't firms cut wages, thereby increasing profits? » (Yellen (1984)).

            Yellen prétend répondre à cette question en s'appuyant sur la fonction de production suivante : , où Y est la quantité produite, w est le salaire réel, e est l'effort par travailleur et L est le nombre d'employés.

            Commentez.